Maquette72
   
Divers Lafayette
 

 

Maquette72 > > Escadrille Lafayette
  

Escadrille "Lafayette"

 

"Grande Guerre" : naissance de l'escadrille
En 1916, un groupe de volontaires américains arrive en France pour soutenir l'effort de guerre. Ils créent alors une escadrille d'aviation dans l'armée française. Elle est appelée "La Fayette" en l'honneur du marquis français qui aida la jeune Amérique à acquérir son indépendance au 18e siècle. L'escadrille est d'abord doté de Nieuport 11 "Bébé", puis tout au long du conflit des chasseurs Nieuport 17,27,28 puis Spad VII. Le groupe finira le conflit sur Spad XIII, un des meilleurs chasseurs de la guerre

Nieuport : historique

Nieuport : Les maquettes

Nieuport : les decals

 

Nieuport 17 (mon montage)

Nieuport 11 et 17
(montage Guillaume Gugnon)

Nieuport 17 (montage Timi, 1/48)

 

SPAD : historique

SPAD : les maquettes

SPAD : les decals


Spad VII

 

Entre-deux-guerres

 

Deuxième guerre mondiale 39-45

Dès mars 1939, le groupe s'équipe avec du matériel moderne. Le Curtiss H-75 d'origine américaine trouve rapidement grace aux yeux des pilotes du groupe. C'est sur cet appareil que l'escadrille se battra pendant la bataille de France. Suite à la défaite, elle est rapatriée en Afrique du Nord en 1940.
En novembre 1942, après le débarquement américain, le colonel Willis, un ancien du groupe de l'escadrille de 1918 retrouve avec nostalgie la tête de sioux sur les Curtiss français. Il oeuvre alors pour que cette escadrille soit la première à être ré-équipée en matériel américain. Ce sera fait dés ce mois de novembre 1942 avec des Curtiss P40F Tomahawk.
En avril 44, le groupe change encore d'avion et se retrouve sur le puissant P47D Thunderbolt avec lequel il finira la guerre.

1939-1942 : Le Curtiss H-75
1938-1942 : Vie de l'escadron au travers du commandant des Sioux Hubert Monraisse
H-75 : Maquettisme
1942-1944 : Curtiss P-40
1944-1948 : Republic P-47D

 

Indochine et Algérie
En septembre l947, le groupe est envoyé en Indochine. Suite à l'hostilité des Etats-Unis que la France utilise du matériel américain dans ce conflit (attitude qui changera ensuite), l'escadrille part en Indochine avec des chasseurs anglais : des Spitfire MkIX. Il reviendra en métropole en aout 48 où il retrouvera ses P47D.
Pendant la guerre d'Algérie, La 4ème escadre de chasse parraina les EALA (Escadrille d'aviation légère d'appui) 17/72 et 18/72 puis l'EALA 3/4 durant la guerre d'Algérie, de 1956 à 1962., équipés successivement de T6G Texan et de T-28 Fennec.

Supermarine Spitfire Mk IX: historique
Supermarine Spitfire MkIX : les maquettes Supermarine Spitfire MkIX : les decals  

Supermarine Spitfire MkIX

Supermarine Spitfire
(montage Patrick Branly)

Supermarine Spitfire
(Nogent-sur-Marne 2011)

 

North American T6G Texan : historique

EALA 17/72, 18/72 Air Actu 9111

North American T6G Texan : les maquettes

North American T28 Fennec : historique

North American T28 Fennec : les maquettes


 

L'ère du jet : 50 - 60

En novembre 1949 s'ouvre l'ère de la chasse à réaction avec la livraison des DH100 Vampire MkV qui équiperont l'escadrille jusqu'en 1954.

Entre aout et septembre 1954, l'escadron (alors basé à Bremgarten en Allemagne) perçoit ses premiers Dassault MD450 Ouragan, le premier matériel français produit en série, point de départ du renouveau de l'aéronautique française. Les missions de l'escadron sont alors des missions d'appui sols et de défense aérienne. En juillet 1957, l'escadron remporte la coupe "Comete". Par ailleurs, en 1956, c'est au tour de la "4" de représenter l'Ouragan aux couleurs de la PAF.

En novembre 1957, et pour la dernière fois, le groupe est équipé avec du matériel étranger : le Republic F84F Thunderstreak afin de remplir leur nouvelle mission : la frappe nucléaire, mission que l'escadron conserve encore aujourd'hui.

1949-1954 : DH100 Vampire MkV
1954-1957 : Dassault MD450Ouragan
1957-1966 : Republic F-84F Thunderstreak
Lockheed T-33 Shooting Star

 

Mirage IIIE

En octobre 1966, l'escadron est équipée par la star de l'époque de l'aéronautique française : le Mirage IIIE. Après avoir reçu une décoration tout aluminium, l'escadron inaugure le camouflage des avions à la fin des années soixante. Ce camouflage changera encore en 1973 pour revêtir des marquages plus discret.

Mirage IIIE : historique

Mirage IIIE : les maquettes

Mirage IIIE : les decals

AMD Mirage IIIE : Opération Tamara

Epoque 1
AMD Mirage IIIE Deco Alu. Fleche jaune sur dérive

Epoque 2
AMD Mirage IIIE Camouflé. Code sur fuselage


Epoque 3
AMD Mirage IIIE Camouflé OTAN
Code sur nez. Grande cocarde

Epoque 4
AMD Mirage IIIE Camouflé OTAN
Code sur nez. Petite cocarde.

Mirage IIIE : les maquettes
Mirage IIIE : les décorations spéciales

 

Mirage 2000N

En 1988, un nouvel appareil arrive : il s'agit du Mirage 2000N, la version pénétration nucléaire du chasseur de chez Dassault. Le camouflage de cet appareil existe en deux schémas : le schéma classique européen vert et gris et le schéma désertique en deux tons de jaune sable. Ce dernier camouflage a été porté lors de l'exercice Red Flag et aurait été certainement le même si l'escadron avait participé à la guerre du golfe.

Mirage 2000N
Infos sur les avions, le camouflage standard, les insignes et diverses photos

 

Mirage 2000N
Toutes les immatriculations

Mirage 2000N
Infos sur les armements

 
2000N : les maquettes
2000N : évolution des marquages
2000N : décorations anniversaires
2000N : OPEX, Exercices nationaux, internationaux
2000N : Rapport de crash

 

La suite .....

En 2014, Le Lafayette devrait passer sur Rafale (date non confirmée et soumis aux aléas budgétaires)

Rafale B
Avions, historique

     

 

 

Les pilotes

 

Informations complémentaires

 

What-If

Et si la France avait continué la guerre en 1940 ? Comme vous l'aurez compris, il s'agit ici d'une fiction, plus précisément d'une uchronie (histoire alternative). Le terme anglais est FFO (France Fights On - La France continue la guerre). Par opposition, notre réalité historique est appelée OTL (Original Time Line).
Toute la source de cette riche reflexion se trouve ici : http://www.1940lafrancecontinue.org/ . Il s'agit de la traduction française de la Fantasque Time Line (FTL).
Une autre source d'inspiration est le site What-If consacrée à l'iconographie et au modelisme de toute sorte d'aviation alternative.

On se concentre ici sur ce qu'aurait pu devenir l'escadrille Lafayette dans cette réalité alternative.

Curtiss Hawk H81A2

Curtiss H81C1

N.A. NA-89 Mustang

Bell P-400 Airacobra

Curtiss H-81A2 Hawk
(mon montage)

Arsenal VG36
(montage Narse2)

SNCASE 'Hirondelle' F MkIII

F3CF-1

Nord 4300
(montage Gaetan Oddou)

     

 

 


haut de page

ACCUEIL | ME CONTACTER | LIENS