Maquette72
       
Maquette72 > Mes amis > Philippe -Aerophil- > De Havilland DH100 Vampire Mk5

De Havilland DH100 Vampire Mk5

France, EC 2/4 'Lafayette', Bremgarten, 1952

Special Hobby, 1/72

Montage Philippe 'Aerophil' (master194)

Je change d'échelle avec un duo de Vampire Special Hobby au 1/72. Duo parce que l'un sera direct de la boite avec les indications de peinture de SH et l'autre plus élaboré avec une planche de phodécoupe Eduard couleur pour le cockpit et qques détail extérieurs.
Le but est d'avoir deux fois la même maquette à visée didactique pour le public et pouvoir les exposer côte à côte lors de la prochaine expo du club à Pessac.

Essai des peintures Vallejo metallique acrylique pour les parties internes. Une première impresion très favorable pour ce white alu et ce Jet exhaust. Et cela ne pue pas... quel bonheur comparé aux Alclad que pourtant j'adore. 

Sur la photo :
Qques éléments du cockpit en tire black comme il se doit. Un gros bloc manette en photdec pré peinte, un gros boitier fisible avec la boite à cartes sur le flanc. Le siège n'a pas encore reçu son brèlage car je dois mettre deux coussins dessus avant de les fixer. 
Le tableau de bord avec ses palonniers Eduard est beau. Restera-t-il visible une fois en place ? 

L'arrière du fuselage est vraiment moche et ne prend pas en compte la tuyère qui dépasse du fuselage. J'ai donc taillé dans le vif et mis des renforts de Plastruc blanc pour faire tenir un morceau de tube métal (Merci Hughes!).

Pour les ailes et les poutres de fuselage, il y a du travail en termes de joints et surtout d'affinage de bords de fuite des voilures qui sont vraiment très épais.

J'ai pas mal bossé sur la bête. Fuselage fermé et mise en croix. 

Mais avant cela : regravure d'un panneau flanc latéral droit du cockpit ; perçage du feux d'atterissage sous une aile ;perçage du bout de poutre G pour recevoir un bout d'étiré transparent pour simuler les phare de queue ; perçage des feux de position dans les saumons intelligemment moulés en une pièce transparente par SH ; tube pitot refait avec deux micro tibes Albion et surtout jointage ++ du raccort poutre / aile et aile fuselage dessus et dessous, de la jonction sup / inf du fuselage. 

La tuyère en tube métal est masquée en prévision de la peinture. J'ai peind au pinceau et en noir pneu l'intérieur de la verrière et du bare brise. 
Le collimateur a l'air énorme mais sur les photos, il semble prendre pas mal de place. 

Mis à part les joints qui demandent quand même de s'y reprendre à trois reprises, l'assemblage est aisé et l'alignement fusalege, poutres, empennage assez facile. Je m'aide pas mal du plan au 1/72 de JJ Petit dans un vieux Fana. 
Place aux images avec un comparatif from the box et amélioré. 

Il a fallu paufiner les joints (les photos parlent d'elle-même) et regraver aussi un gros panneau.
Le pb est la jonction fuselage pare brise : ce dernier est pas assez large ; il manque en bon demi millimètre et la jonction en arc de cercle à l'avant est large. Ponçage et mastiquage sont les deux mamelles du maquettisme. 

J'ai surtout voulu bien nettoyer le pare brise avec du compond de Tamiya avant, je me suis rendu compte de la persistance d'un peu de dépôt à la face int du pare brise... une fois ce dernier fixé et avec le gros collimateur devant. Donc arrachage du collimateur... reprise du pare brise... réfection des montants internes en bande cache tamiya passée au feutre indélébile... 

L'alu sur les ailes a fait apparaître deux petites retassures, d'où nouveau mastiquage...
Bref, on s'amuse. 

Malgré tout, il avance. 
Je le trouve bien trop clinquant avec cet alu Alclad. Je vais revoiler le tout au final avec du white alu qui reste pour moi la référence. 

J'ai 3 interrogations : 
1- Le manche a balais fourni par SH est droit alors que semble-t-il il possédait une poignée ronde type spitfire. 
Le manche a-t-il évolué au cours des versions de l'avion ?

2 - J'ai suivi les indications de la notice SH et mis les marquages d'entrée d'air et de volets en anglais (première et dernière photos). Certes l'avion est un transfert de la RAF (serial sur les poutres) mais les avions n'ont-ils pas été francisés ? Il me reste les décals "ne pas marcher" sur la planche. Vous feriez quoi ? 

3 - Drapeaux de dérive : les décals sont surdimensionnés un poil. Comment feriez vous pour les réduires ? Un coup de lame dans chaque couleur ? 
Je suis preneur d'idées. Ici le décal a été posé tel quel et en essayant de le courber au max sur le profil de la dérive, il se déchire. Cela fait vieillissement certes, mais sur les photos, les Vampires français semblaient assez bien entretenus. 

Réponse de M Regis Biaux :

Pour la première question, tu as la preuve en image avec le dessin issu de la documentation technique du Vampire, donc pour la maquette qui est un Vampire Mk 5 donc pas de manche droit, la pièce fournie par SH est fausse. Elle te servira pour un futur Mistral...  

Pour la seconde remarque, c'est plus complexe. Ton Vampire (VZ221) fait partie du lot de Vampire Mk 5 fourni à partir de stock RAF, d'ailleurs les marques VZ221 correspondent au serial dans la RAF. Sorti d'usine en 1949, il est livré à l'Armée de l'Air en 1950. D'abord affecté au 3/2 à Dijon (décembre 1952), il vole en DU-D et sera pris en compte par le 2/4 La Fayette en août 1953.
Tout çà pour dire qu'il est fort probable que les avions sont arrivés avec des marquages en anglais, que ceux-ci ont dû être maintenus ainsi les premiers mois mais qu'ensuite, ceux-ci furent francisés. Dans ton cas, je mettrais un "ne pas marcher" en français car ton appareil en 53/54 avait déjà presque 4 ans d'utilisation Armée de l'Air et les marquage avait certainement déjà été francisés au cours de diverses visites.
Un détail m'amène aussi à maintenir cette position. J'ai une photo de Jacqueline Auriol prise à bord du Vampire sur lequel le 12 mai 1951 elle bat le record du monde sur 100km, il s'agit du Vampire Mk 5 n°10061, cette fois un appareil assemblé en France avec des pièces fournies par DH. Sur cette photo, on voit bien les marquages autour du cockpit rédigés en français. Ceci pour dire qu'au sein des différentes escadres de l'AA utilisant des Vampire provenant de sources différentes, les marquages avaient très certainement dû être tous francisés et ce pour faciliter le travail de la "mécanique". Par contre plus tard après divers passages en AIA et sur les Mistral, beaucoup de nouveaux marquages feront leur apparition sur les avions.

Quant à la troisième, je répondrai comme Manu, la peinture plutôt que les décals.

Par contre, un détails qui a son importance, sur les Vampire de cette période et ton 4-LF en fait partie, il n'y a pas de drapeaux de dérive à l'intérieur (comme on peut le voir sur tes photos 1 et 4), mais uniquement à l'extérieur. Voir les photos jointes.

Réponse de JL Dubert : Pour nos gouvernails tricolores, il y a longtemps que je n'utilise plus les décals fournis, justement à cause du problème que tu rencontres. Donc, peintures Humbrol : blanc 130 puis bleu 48 puis rouge 19, le tout vernis en satiné léger.

Il y a un détail qui me chifonnent et qui est apparus à l'examen du plan de JJ Petit paru dans le Fana. Il y est dessiné un phare d'attéro en bout de plan gauche. Hors cela tombe pil poil sur la cocarde. Initialement, j'ai creusé un peu ce phare et je comptais le remplir avec de la résine SOLIQ. Maintenant que je m'aperçois que ce phare est recouvert par la cocarde d'ntrados, je me sens moins de le faire. Ce phare n'est pas très visible sur les photos en NB et n'a pas été photographié dans les photoscope que j'ai trouvé su le web.

Réponse de M Régis Biaux :

Eh bien en effet, il y a bien un phare d'atterrissage sous l'aile gauche comme l'a représenté Jean-Jacques Petit sur son plan publié dans le Fana n°127. D'ailleurs ce phare est souvent omis sur les plans et sur les maquettes. Mais attention, il existait sur les Vampire MK5 et Mistral ainsi que sur les Aquilon beaucoup plus tard, mais pas sur les Mk1 du début.
Je n'ai pas retrouvé pour le moment de meilleurs documents mais tu trouveras trois photos pour illustrer mes propos.

Comme le montre la photo 01 du Vampire 10061, on voit bien que le phare se trouve dans la partie du cercle rouge de la cocarde.

Sur la photo 02, beaucoup moins nette, je te l'accorde, on devine également le positionnement de ce phare dans la zone rouge de la cocarde et sur la photo 03,bien qu'elle ne concerne ni un Vampire, ni un Mistral, mais un Aquilon, elle permet de voir le type de phare positionné sur l'intrados.

Pour ton modèle, il ne te reste plus qu'à retrouver sous la cocarde l'emplacement du trou préalablement creusé à la fraise boule pour y mettre une goutte de SOLIQ et le tour sera joué.
Pour info également, Michel Gérard, dans un très vieux Air Fan (n°42 d'avril 1982) traitait du montage des kits Heller (Vampire et Mistral) donnait un positionnement de ce phare à 19 mm de l'extrémité de l'aile et à 12 mm du bord d'attaque, bien sur pour un modèle 1/72.

Regis Biaux : Bon, j'ai poursuivi un peu mes recherches dans la doc technique, mais hormis le schéma électrique de ce phare, peu de renseignements... J'ai quand même pris la peine de tenter de faire une photo de la page concernant les équipements électriques, mais les volumes sont gros et il n'est pas facile de faire les photos. Tu trouveras dans la partie droite en bas la mention de présence de ce phare d'atterrissage.

J'ai donc percée la cocarde et découvert l'emplacement du phare d'intrados de l'aile droite. Je ne sais pas si je vais avoir recours à la SOLIQ ; peut-être un vernis brillant suffira car la dépression creusée est tout de même petite. 

Hier et ce matin, dernier décals : drapeau de dérive, reprise des décals avec les inscriptions en français. 
J'ai voulu arracher les premiers décals en entier et impossible ! Pourtant je ne les ai même pas vernis. Juste posés sans produit spécial sur l'alcald vernis. 
Je n'en revenais pas ! Même avec du scotch bien collant, impossible d'en venir à bout. J'ai donc dû gratter à minima certaines zones, en particulier sur le drapeau tricolore posé par erreur à l'intérieur de la dérive droite. J'ai même dû repasser une couche d'Alclad à cet endroit car bien sur tout a fini par partir jusqu'au plastic nu :pleur4: .

Je m'en suis aussi vu pour poser les immat sur les trappes de train. Les décals aviprint sont très fins et très souples... Heureusement qu'il y avait un jeu de "2" en rab sur la planche. 

Ce matin : passage des jus. Jus noir dans les articulations de gouverne et neutral partout ailleurs. 
Le dessous du fuselage est intentionnellement plus cracra que l'extrados. 
Cela donne pas mal à mon sens. Reste à vernir en satiné mat, puis démasquer. 
Place aux photos du jour. 

Regis Biaux : Par contre et tu le signales, un Vampire c'est assez sale dessous, surtout sous le fuselage... (voir la photo que j'avais posté pour faire voir l'intrados et le fameux phare souvent absent des reproductions de Vampire...)

Et puis pour t'encourager dans la dernière ligne droite, une petite dernière photo de ton VZ221 "4-LF", de meilleure qualité que la précédente.

Merci pour la doc et je me rends compte de deux choses sur cette vue de bien meilleure qualité :

1 - il n'y a pas sérial d'intrados sur la trappe de train gauche alors qu'une autre photo ds le fana du même avion montre une trappe avec serial lors de son passage au Côte d'Or. Donc les avions devait être décapés et repeints. Finalement, seuls les serials number sur les poutres survivaient. 
Alors je fais quoi moi ?   
Je vais peut-être laisser mes sérials à l'intrados et sur les trappes pour ne pas tout décaper et repeindre sauf sur la trappe que l'on voit sur la photo. On dira qu'il y a eu un changement de trappes et puis licence artistique NA !  

2 - Il y a aussi une grande antenne à l'extrados du fuselage que je n'avais pas encore aperçu ! Bon c'est facile à faire mais il va falloir trouver d'où elle part. 

Comme quoi on ne regarde jamais assez sa doc ! Merci à toi Régis ! 

 

Regis Biaux :

Pour le point 1, ta remarque est justifiée, mais ne pleure pas, moi, je laisserai comme çà sans retirer les serials sur les trappes, les échanges avec des pièces d'autres appareils existent et c'est comme cela que l'on se retrouve avec un avion sans chiffre sur une trappe, ou avec un chiffre différent du serial porté sur la poutre, j'ai des exemples...

Pour le point 2, je vais te dire et être honnête avec toi, j'ai marqué un temps d'arrêt et cela interpelle. En effet, même si cette antenne est systématique sur les Mistral (voir mes photos) et Vampire Mk1, sur les Vampire Mk 5, je n'ai pas retrouvé d'autres photos d'appareils équipés de cette antenne. Bizarre ! 
Une partie de ma doc technique se trouve au sud de Paris pour peaufiner la finalisation de la rédaction d'un ouvrage consacré aux Vampire et Mistral français..., aussi je n'ai pu passer en revue que ce que je possède chez moi en ce moment sur ces avions. 
Par contre, mon père, armurier au "Navarre" a travaillé début 50 sur les Vampire de cette escadre lorsqu'elle était basée à Friedrichshaffen, je l'ai interrogé sur ces question et sur ce sujet, mais sauf erreur de sa part (on sait que la mémoire...), il ne me confirme pas la présence d'une telle antenne, comme on peut le voir sur la photo du VX221 et ma photo ci dessous avec cet alignement de Vampire de la "4" à Dijon.
Donc pour aujourd'hui, par de réponse ferme, je vais à Paris vendredi, si j'ai le temps, je regarderai si je trouve quelque chose dans cette doc officielle.
A suivre... 

Mais comme elle existe sur la photo, tu peux peut-être la positionner comme sur les Mistral (légèrement décalée vers la gauche et non dans l'axe du fuselage).

Par contre, et puisque nous sommes dans les antennes, tu as bien sûr remarqué qu'il y a deux antennes en bout d'ailes à l'intrados. Une droite côté droit, et une plus fine incliné vers l'arrière côté gauche. Mais là c'est plus facile car pas mal de photos les montrent.

Merci de tous ces renseignements. En regardant pour la nième fois le plan de JJ Petit, j'ai remarqué qu'il situe un emplacement d'antenne à l'opposé de ce que tu mentionnes pour les Mistral, preuve photo à l'appui. Pour JJ Petit, cet emplacement sur le Vampire à G serait la trappe d'avitaillement carburant et en symétrie du côté droit se situerait l'emplacement de l'antenne, très rarement portée à priori. J'attends éventuellement une levée de doute venant de ta doc. Si je dois rajouter l'antenne fouet à l'extrados après, cela ne posera pas de pb. 


Nénamoins, et en attendant la doc de Régis, je l'ai fini cet AM.
Mais j'ai loupé les photos. En voilà seulement deux pour patienter. J'en ferai d'autres meilleures dans la semaine. 
Il faudra que j'apprenne à mieux maîtriser la profondeur de champ avec les APN. 

NB à l'intrados, les 4 tubes des canons rajoutés. Et un bout de patafix sur la roulette de nez car je n'ai pas assez lesté. Il est vrai qu'il n'y a pas bcp de place disponible dans le nez de ce tétard assoiffé de sang. 

 

Regis Biaux :

A présent et comme je sens que l'on m'attend pour finaliser, je vais essayer d'être persuasif quant au sujet de l'antenne dorsale derrière le cockpit.

Comme je le disais aussi dans mon précédent message, cette fin de semaine, j'étais en région parisienne "auprès" d'une partie de notre doc technique Vampire/Mistral. Pas tout sous la main malheureusement, notamment les 1200 photos sélectionnées se trouvaient ailleurs pour la rédaction des légendes, mais j'ai de quoi étayer mes propos et j'en aurais la possibilité d'avoir quelques autres clichés sous peu.
En attendant et même si personnellement je n'avais pas chez moi en ce moment suffisamment de photos montrant cette fameuse antenne installée, il est confirmé que plusieurs appareils de type Vampire MK 5 était équipé de cette antenne et cela dépendant de l'installation radio (Vampire de toutes escadres, la 2 la 4 comme ton 4-LF Philippe, la 87, la 10 et même la 57S de la marine. 
Donc pas de présence systématique, elle peut ou non être sur le même avion à des périodes différentes et il n'y a pas de standard quant à cet équipement.

En consultant la donc technique du Vampire Mk 5 (doc anglaise traduite) , il n'y a pas d'illustration dans celle ci montrant cet équipement alors que dans la documentation du Mistral (créée de toute pièce par le bureau technique de la SNCASE) les trappes de passages de cette antenne est bien marquée.
Pas plus d'infos dans le texte lui-même qui reste malgré tout très succinct.

A présent autres précisions. Je persiste et les clichés joints le prouvent, l'antenne d'extrados de fuselage en question est bien décalée vers la gauche et ne ce trouve pas dans l'axe du fuselage, il faut laisser le passage libre pour la pointe inférieure arrière de la verrière (voir ma photo du Vampire "Marin" vue d'arrière, on voit bien le décalage...)

Oui le plan de Jean-Jacques Petit (page 43 du Fana 127 côté gauche et droit respectivement en haut et bas de cette page et je ne dis pas le contraire...) montrent bien les deux trappes (repères 3 pouvant servir de passages d'antennes (un seul est utilisé dans notre cas), mais il existe aussi en avant de ces deux petites trappes, la trappe d'avitaillement carburant repérée 19 sur le schéma, elle située uniquement à gauche et en avant des trappes de passages d'antennes. Suis-je clair ? :wink: 

Pour info, le kit Dragon (cyberhobby Golden wing 1/72) montre parfaitement les emplacements de ces trappes (passages d'antennes, trappes carburant).

En pièces jointes, j'ai ajouté aussi le schéma de positionnement des trappes d'extrados (il s'agit de la version Mistral, mais dans cette zone, c'est pareil pour le Vampire Mk 5), et une autre photo de Vampire avec antenne le 10-LN vu à Creil .

Quant au dessous pas assez sale, oui peut-être mais si l'avion sort d'une visite, le coup de chiffon des mécanos fait qu'il a meilleure allure :wink: Allez, moi je l'aime bien comme çà...

Regis Biaux :

je viens de m'apercevoir que sur ta photo (la première...) ton antenne d'intrados gauche ( l'antenne type 147 suivant la désignation officielle et technique) n'est pas assez inclinée vers l'arrière comme je le mentionnai dans un précédent message... La tienne semble vraiment droite. Ah, ces fichues antennes.

Elle doit être inclinée et cela est bien notifiée (cette fois...) dans la doc technique du Vampire Mk 5 (voir les PJ)
Alors sur ton modèle, Un petit coup de pince vers l'arrière et le tour est joué.

 

 

haut de page

ACCUEIL | ME CONTACTER | LIENS