Maquette72
   
Maquette72 > Galeries > Mirage 5SDE

AMD-BA Mirage 5SDE

Egypte, 73 Squadron,Tanta AFB, 1983

High Planes Models, 1/72

Montage Alain Courouge

Les pilotes égyptiens essayèrent le Mirage III au début des années 70 quand une vingtaine de pilotes partirent en Lybie pour tester le chasseur de chez Dassault. La Lybie offrit ensuite une partie de ses avions à l'Egypte dans le cadre d'une aide aux guerres contre Israël. Les pilotes égyptiens volèrent ensuite sur les Mirage libanais durant la guerre de 73.

L'Egypte s'engagea alors dans un vaste programme d'acquisition en 1975 avec les Mirage 5. Financé par l'Arabie Saoudite, cette acquisition porta sur 54 Mirage 5SDE, 16 Mirage 5SDDS, 6 Mirage 5SDDR, et enfin 16 Mirage 5SDDE2. Les versions égyptiennes étaient des versions améliorées au niveau électronique et des systèmes de contre-mesures. L'aviation égyptienne utilisa cet avion comme chasseur multi-rôle, pur chasseur au canon ou au Magic II mais aussi comme chasseur-bombardier et même comme avion de reconnaissance.

Les bases de stationnement sont Tanta, Genklis et Marsa-Matroh AFB. Ces avions doivent voler jusqu'à au moins 2015.

High Planes sortit dans les années 2000 une première maquette short-run en plastique. Très rustique, elle était néanmoins très juste et proposait une alternative à la maquette Heller, certes juste, mais commençant à manquer de détails.

Le coté short-run étant malgré tout trop prononcé et au fil de rachat de la société, une nouvelle maquette de Mirage IIIE fut étudiée au début de 2011. A mi-chemin entre du short-run et de l'injecté industriel, cette nouvelle maquette sortit en 2012.

Ses grandes qualités sont : un large choix d'options permettant la réalisation de la très grande majorité des versions des Mirage III/5/50 et dérivés avec une seule et même boite. La maquette est aussi très bien pensé, son montage aisé, mis à part sans doute le nez et les entrés d'air où l'assemblage de l'ensemble est délicat. Les décos proposés sont aussi très agréable. Le partenariat avec PJ permet en outre d'avoir des versions européennes de grande qualité aussi.

Son principal défaut est bien sur sa gravure. Annoncé comme une gravure en creux, tout le monde se prenait à rêver de la maquette du IIIE définitive. Misère !!! Cette gravure est beaucoup trop appuyée pour en faire cette maquette ultime dont tout le monde rêvait (dont moi!). Malgré tout, cette maquette permet la réalisation d'une maquette tout à fait jolie, surtout avec des versions camouflées. J'essaierai prochainement une version alu pour voir justement comment se rend la gravure sur une livrée plus difficile.

Au final, on peut tout de même remercier High Planes d'avoir produit cette maquette, rendant accessible dans un boitage moderne une version jusqu'à présent réservée au seul Heller.

Le montage suit rigoureusement le plan de montage. Un Mirage 5SDE correspond à un IIIE français avec un pied de dérive large et quelques antennes supplémentaires. La difficulté de ce montage est surtout provenue de l'assemblage du bloc fuselage-nez-entrée d'air. Difficile d'y arriver sans sortir le tube à mastic, en tout cas dans mon cas. Mais globalement, la maquette est bien pensée et le montage aisée.

L'autre partie de plaisir fut le camouflage où j'ai réussi un faire ce schéma 3 tons avec ces parements orange issus d'un exercice international de 1975.

Enfin les décals proviennent d'un mix entre la planche Carpena proposant cette déco et à l'origine du choix et d'une planche FCM de grande qualité proposant aussi cette déco mais sans les parements orange.

Au final, une maquette assez réussie à mon gout même si la gravure reste malgré tout un peu lourde.

 

haut de page

ACCUEIL | ME CONTACTER | LIENS