Maquette72
       
Maquette72 > Mes amis > Joël Izard > A-222 130mm Bereg

A-222 130mm Bereg

Russie, 2005

Modelcollect, 1/72

Montage Joël Izard

Après le dio aéro on passe au dio roulant, autant continuer dans la découverte.
Je vous épargnerais le pourquoi de ce montage qui remonte à l'expo de Saumur 2017, mais il faudrait que je sache me taire par moment

Voici donc la boite de la bête:

La maquette est bien détaillée, de la photodécoupe est fournis, bref ça semble bien née hormis les pneus fournis en plastique souple.

Du coup j'ai réussis à trouver des pneus en résine et deux boites de soldats Russes modernes, l'une dédié aux tankistes et l'autre pour l'infanterie tradi.

Les figurines sont très correctes, la gravure est belle, pour pas m’embêter avec les teintes j'ai aussi pris un des nouveaux sets AK pour les blindées modernes Russe.

Voici donc le début du canonnier soviet, on commence par l'assemblage de toute la partie mécanique et les parties qui reçoivent les roues.
Je craignait que ça me gonfle et ce fut largement le cas , entre une pièce que j'ai chercher pendant une heure dans l'atelier, une autre qui se casse pendant le collage le tout en se disant qu'on verra plus rien à la fin, la moutarde est vite monter au nez.
Certes c'est hyper détaillé mais la finesse de certaines pièces rend pas mal de choses fragiles, enfin voilà où j'en suis pour l'instant et j'ai pas encore tout coller à ce niveau...

la suite du Bereg, Modelcollect c'est bien mais pas souvent pour ma part, si leurs kits avions sont de la même qualité bonjour le boulot à fournir.
Pas mal d'ébavurage sur quasi toutes les pièces, notice un peut floue, ça se monte et le résultat est sympas mais je reste un peut sur ma faim question qualité.

Dans tous les cas ça reste quand même un kit sympas et puis j'aime bien ce concept de gros canon à roue.

Le cockpit, ah non en fait c'est une cabine. Quelques recherches internet montre qu'il existe pas mal de couleur, vert tradis, bleu, du coup suis partis sur un bleu flashy a première vue utilisé sur les MAZ des forces spatiales et stratégique.

Le châssis est lui aussi terminer, la pose des caissons à l'arrière est assez folklorique du au manque d'infos. Bien sur j'ai réussis à péter le radiateur, il sera coller au moment de ma greffe de la cabine.

On continue avec l'arrière, un premier bloc qui sert je sais pas à quoi et la tourelle. Le canon est renforcer avec un trombone histoire d'éviter le sort du radiateur.

Un petit assemblage de l'ensemble et un aperçus des roues résines tankograd. Elle semble manquer de largeur mais vu que j'en ferais rien après et que je les ais acheter autant les utiliser.
Du coup j'ai supprimé les ergots des roues et ma fois tout se place pas trop mal sur les essais à blanc.

Modelcollect prévois de réaliser les poignée sur la tourelle avec des U en photodécoupe, me connaissant c'est sur que d'ici Saumur j'aurais tout péter et faut bien avouer que ça fait un peut plat.
Du coup me suis fabriquer un gabarit (le mot est grand pour deux tubes collés sur une plaque de carte plastique) et je suis partis dans des prises de mesure pifométrique avec quelques lignes au crayon à papier pour en fabriquer de nouvelles plus ou moins droites.

La cabine est terminer aussi, pas mal d'assemblage à blanc avec quelques ponçages pour que ça se mette bien en place sur le chassis.

Et ça ressemble enfin à un Bereg

Du coup je vais pouvoir coller le reste des pièces en photodécoupe pour terminer le montage.
Je commence à songer à la peinture.

Le montage du Bereg est donc terminer. Pour l'instant tout est encore en sous-ensemble pour faciliter la mise en peinture.
Je vais me baser sur ce photoscope pour mettre tout ça en couleur la notice Modelcollect étant plus ou moins fausse.
http://scalemodels.ru/modules/photo/vie ... w=12&min=0

Bon, au bout d'un moment faut commencer à peindre quand même.
Le chassis est donc en noir (Tam XF1), le reste reçois une couche de vert russe AK qui correspond à mes yeux a la teinte du photoscope.

Le reste du camouflage est d'abord dessiné au crayon puis le sable est passer à main lever. J'ai choisi le marron clair Israélien de la gamme Mrpaint que je maîtrise correctement pour le passer sans cache. Pour le noir c'est tout simplement un marqueur "gundam marker", il y à juste à dessiner en suivant la notice.

Le châssis est ensuite brosser à sec en gris pour faire ressortir tous les détails, un jus de smoke tamiya est ensuite passer pour atténuer un peut le tout.
On peut tout assembler sauf la tourelle et les roues ensuite. Pour finir cette étape j'ai empoussiéré un peut l'ensemble avec des passages de marron clair bien dilué, sur le coté et sous le châssis ainsi que le bas de la casemate et de la tourelle. J'ai aussi commencé à assombrir certains endroits avec un mélange de marron/noir.

Pour l'instant c'est un peut au feeling, je sais pas encore trop où je vais question patine, on verra bien à la fin.

On essaye de donner un peut de relief à la peinture, j'ai commencer par passer un filtre histoire de bien harmoniser le tout, puis un jus assez sombre et destiner aux véhicules verdâtre (ça tombe bien) est passer sur l'engin.

On passe ensuite au châssis et au pneus.
J'ai mélanger des pigments "Europe" avec de l'eau que j'ai passer sur les pneus en résine et sous tout le dessous. Une fois que c'est bien sec il ne reste plus qu'à essuyer à grand coup de gros doigts et de cotons tiges, ma foi ça correspond assez à ce que je voulais obtenir avec des dépôts de poussière dans des endroits logiques.

Entre temps je fais des essais de sol étant un gros novice là dedans. Je vais partir sur les produits tout prêt AK pour me faciliter la chose, et puis je les ais acheter exprès...
Je les travaille juste avec des jus acryliques et des pigments, pour l'instant ça donne ça:

Le but du jeu étant d'obtenir un fond sol été et ma foi on verra bien ce que ça donnera.

Pour le sol je vais quand même utiliser les produits AK car lorsque tu les ouvre je pense qu'ils commencent à sécher et du coup j'ai pas trop envie de jeter les pots dans X années quand l'envie va me reprendre de faire un dio. Mais c'est vrai que depuis j'ai découvert pas mal d etruc que j'ai envie d'essayer comme l'argile qui sèche toute seule ou les enduits de rebouchage.

Bref, quelques petites finitions mais qui mon pris quasiment toute l’après-midi.
J'ai enrichi certains endroits sur le bereg avec différents produits Enamel, de la rouille sur les poignées des caisses à l'arrière et sur celles de la tourelle, un peut de poussière sur le devant et pour finir quelques traînées verticales sur les flancs de l'engin.

Ensuite une étape qui fut quand même assez longue, j'ai repris avec des couleurs plus claire les différents détails en relief comme les espèces de stries sur le tout de la casemate ou sur le capot moteur.
Un pinceau 000, du gris mouette pour le sable et du H58 Interior green pour le vert.

Pour l'instant le Bereg est déclaré finis, je verrais si je reprend quelque chose d'ici deux semaines mais là je sature trop dessus.
Dans le désordre, avec des produits Enamel j'ai déposé de la poussière dans certains endroits qui je pense en manquaient un peut, ça me choquait au niveau cohérence comme les blocs des gros stabilisateurs par exemple. J'ai refais les feux arrières en CP car oubliés par le fabriquant, l'antenne est en fil métallique roulé, les épiscopes en chute de vieille pellicule, ça rend mieux que mes essais au pinceaux.
Les divers feux sont d'abord peint au feutre chrome avant de recevoir de la peinture transparente Tam, les parties noires sont éclaircies à l'extra dark sea grey Gunze, pareil ça me plaisait pas à l'oeil par rapport au reste.
Un peut de chipping en vert clair est réalisé mais en gardant la main légère au vu des photos, surtout sur les zones de travail, capot moteur et entrées des blocs de tir ou tourelle.

Voilà ce que ça donne:

J'ai ensuite commencer à travailler sur la scénette, le socle provient de chez Potacol, toujours aussi pratique et bien réalisé.
Un premier coup de noir mat sur les contour et le dessus est fait en "sol sec" de chez AK. J'ai essayer de réaliser une bordure nette comme on me l'avait expliquer mais je suis pas arriver à faire une ligne de même largeur, j'ai donc tout recouvert.
Suite à une sombre histoire en expo je tenais à y mettre un pommier, j'ai juste repris le tronc et la base en mastique pour texturer sinon c'est lisse d'origine.
Un jus marron donne un peut de profondeur et il reste à coller du flocage sur un lit de colle blanche. La bande cache me sert à délimiter en gros le chemin.

La suite du dio roulant avec la fin de la base et la peinture des figurines.

Je suis assez content de l'aspect poussiéreux genre chemin d'été que je voulais donner, par contre le pommier et surtout les fruits sont bien trop gros malgré que ce soit donner pour du HO par le fabriquant
L'herbe à été reprise en plusieurs ton de verts et même marron clair, les touffes proviennent d'une pochette green-world, le socle est juste peint en noir Tamiya et kliré.

Les figurines sont un régal à peindre, la gravure est vraiment jolis avec des détails bien moulés, je recommande cette marque, perso je pense m'en recommander d'autres.

Voici donc la fin de mon premier dio roulant. Ce fut sympas à faire même si j'avoue que ce soit pas trop ma tasse de thé.
Chapeaux aux spécialistes de la chose car mettre un engin en situation c'est pas évident. Il reste de quoi améliorer mais il faut bien clôturer à un moment et puis la "dead-line" arrive.

Place aux photos:

Place aux avions maintenant

 

haut de page

ACCUEIL | ME CONTACTER | LIENS