Maquette72
       
Maquette72 > Mes amis > Joël Izard > Avro Shackleton MR.2

Avro Shackleton MR.2

RAF, 1950

Airfix, 1/72

Montage Joël Izard

Allez on va commencer l'année 2017 par un petit truc.

N'ayant pas monter de gros truc l'année dernière on va rapidement régler ça pour cette année.
Le Victor Airfix me branchait bien mais la planche de décla de chez Xtra se fait trop attendre.

Le choix s'est donc porter sur le Shackleton MR2 de la même marque.

La boite

On trouve 269 pièce répartie sur 8 grappes plastique et une transparente.
J'ai du faire les photos sur le sol car ça rentrait pas sur la table où je prend normalement mes clichés

La déco que je vais faire avec la belle planche de décals que donne Airfix

Forcément j'ai craquer pour les planches de photodécoupe sortis par Eduard.

Au premier abord le kit à l'air très sympa, gravure habituelle des dernières sorties Airfix, quasiment tous les postes équipages sont représentés. J'ai juste noter deux oublis, la zone repos de l'équipage avec un bloc cuisine et deux couchettes, si on ne met pas la tourelle faut scratcher à minima. Dans le poste avant il faudra rajouter un rack à fusée sur la droite.
On trouve pas mal de photos de la bête sur internet ce qui facilite les choses pour la peinture de l’intérieur, par contre faut faire le trie entres les versions de patrouille maritime et celle de veille aérienne qui diffère par quelques détails internes.

Mon problème pour l'instant c'est la teinte pour l’intérieur des postes des opérateurs, sur certains le passage des longerons est noir, d'autres marron.
Pareil pour les parois, on à du beige, du gris bleu, peut être que ça correspond aux différentes versions?

Sinon, j'ai commencer à bosser sur l'engin, j'ai boucher les pastilles d'éjection présentent sur le sol de la pièce représentant le plancher de l'habitacle.
Pendant que le mastic séchait j'en ais profiter pour assembler les ailes et les empennages arrières et du coup on peut faire un essai à blanc avec le tout.

C'est là que tout devient plus petit...

J'ai commencer à scratcher le poste de repos de l'équipage avec les trois couchettes sur la parois de droite. Je n'ai pas du tout suivis la notice ayant préférer assembler de suite les différents postes et cloisons.

Reste l’espèce de bloc cuisine à faire à gauche, le porte fusée au poste avant, les blocs manettes pilotes en photodécoupe. De quoi s’occuper encore.

Pour l'intérieur :

Pour les postes opérateurs, j'ai ceci :

Pour rappel, WR963 à fini sa carrière au std AEW.2 et l'équipe de restauration est en train de le remettre au std MR.2 autant que possible.
Ils ont une page FB qui pourras éventuellement te renseigner :

https://www.facebook.com/avro.shackleton/?fref=ts

J'avoue que j'ais pas encore regarder pour la longueur des hélices, je vous tiendrais au courant de toute manière.
Pour l'instant j'ai juste terminé les ajouts que je voulais faire en carte plastique.

Le poste repos est terminer avec la confection du gallay et de la banquette du même coté que les couchages.
Au poste avant j'ai rajouter le stock de fusée de signalisation ainsi que le caisson de munition du canon de 20mm de gauche.
Faut mettre un marche-pied oublié par Airfix au poste opérateurs tant que l'on est dans la carte plastique.
J'ai découper aussi les portes séparant les cloisons pour faire rentrer un peut plus de lumière entres les compartiments, à voir si ça se verra à la fin.

La suite du quadri qui devrait aller plus vite que prévus.
L'ensemble des pièces devant recevoir de la photodécoupe ont été poncer et préparer pour la peinture.

Pendant que ça séchait j'en ais profiter pour coller les portes de la soute et mettre les pièces en PE Eduard dans les puits de train.


Il n'y à que les Anglais pour mettre autant de couleur dans un avion.
Voilà où j'en suis après les premières couches de peinture, pour l'instant c'est assez brut, il va falloir brosser à sec le noir et passer quelques jus.

Les dernières nouvelles du Shack, journée consacrée à la pose de la photodécoupe colorée.
Ça occupe un bon moment le temps de s'occuper des différents postes, mais perso je trouve que ça rend bien.
C'est plus sympa en tout cas que ce que fournis Airfix en décals ou ce que j'aurais pu faire au pinceau

Voilà ce que ça donne une fois les différents éléments et cloisons collés. J'ai passer une couche de vernis mat, un petit jus de smoke Tam et un peut de pastel "terrain d'aviation" de chez Mig.
Suis rassurer on y voit quand même un peut à travers les ouvertures des vitres.

Quelques petites nouvelles du Shackleton avec de petites avancées.

J'ai percer les tuyaux d'échappements qui sont pleins sur les pièces en plastique, manque de pot sur la machine ils sont quand même assez voyant.
Des forets de différents diamètres et une bonne lame de scalpel règle facilement l'affaire, sans trop de café avant et avec quelques pauses pour ma part.

Le fuselage est refermer et les différents joints sont passer au mastic liquide Gunze, pareil pour les nacelles moteurs.

Il faut peindre avant les radiateurs ici en métal foncé et la pièce représentant les prises d'air car c'est quasi impossible d’accès une fois monter.

Allez, je finis de poncer les ailes et le fuselage et on va pouvoir tout mettre en croix.

Petit taf de la journée sur le Shack avec la gravure de toutes les lignes disparus pendant le ponçage.
A savoir qu'Airfix a représenté trois lignes verticales en relief, forcément j'en ais perdu une bonne partie lors du traitement des joints, du coup on est bon pour les refaire en creux.

Du coup vous avez droit au matériel que j'utilise dans ce cas, rien de folichon où que vous ne connaissez déjà, de la bande dymo, des gabaris, une pointe sèche et deux outils à graver (tamiya et Mr paint).

Reste à passer le tout à la laine d'acier 000 et on va pouvoir coller les parties vitrées.

Juste quelques petites avancées sur le Shack mais assez cronophage et qui retarde la mise en croix.

Quasiment toutes les parties vitrées se sont bien mise sauf la glace de la place bombardier qui à nécessitée dans un premier temps un coup de scie tiger pour la rétrécir et une bonne dose de mastic

Un passage de peinture blanche sur les joints à fait ressortir les dernières pétouilles qui ont été bouchées à la cyano.

Les vide-vite des ailes ont été remplacer par des tubes métalliques, de toute manière à force de maniper les ailes j'en avais péter un...

Airfix donne les volets en interior green mais au vu des photos ils sont aluminium. Du coup j'en ais profiter pour essayer l'alu AK, pas mal mais un peut moins fin que les Alclad.

Juste pour le plaisir d'un assemblage à blanc pour se dire que ça avance

L'engin à commencer à recevoir quelques couleurs.
J'ai commencer par passer un coup de bleu clair sur les lignes de structure des zones qui seront blanches.
C'est la seule couleur pour laquelle je fais du pré-ombrage.

Pendant que ça séche, je me suis occuper des couleurs de base des charges et du masquage des hélices.
Airfix fournis bien des décals mais j'ai préférer peindre cette partie.

C'est après ça que je me suis jurer de faire un jet pour le prochain

Passage du blanc qui est le XF-2 de chez Tamiya, difficile de rendre les nuances en photos vu la taille du bestiaux

Bon, après presque un pot entier de Dark sea gray Gunze voilà ce que ça donne après démasquage.
Il reste quelques pétouilles mais rien de méchant.

J'ai essayer de faire un gros plan pour les nuances du blanc mais cette couleur écrase vraiment les contrastes...

Les doublets d'hélices sont terminés et les roues en résine Brassin (superbes) ont elles aussi été peintes.

Prochaine étape assemblage des trains et on va commencer à vieillir la peinture.

La suite de quadri avec une mise en valeur du blanc et du gris foncé.
J'ai travailler les deux couleurs avec du sable gunze et du noir OTAN Tam.

Prochaine étape avec le klir sur tout l'avion et ensuite les jus, je pense partir sur du marron clair pour le blanc et du noir ou marron foncé pour le gris.

Bon, j'ai essayer de représenter ces charnières pianos sur le dessus des moteurs.

Découpe de bandes d'alu puis marquage à la lame de scalpel. J'aurais voulus faire des bandes plus fines mais je n'arrive pas à mieux que ça.
Mais en regardant à 20/30 cm ça passe bien et ça ne choque pas l'oeil

Boulot d'aujourd'hui les jus après être passer au klir hier soir. Aiguiller sur un gris froid pour le blanc je suis partis sur des jus "à l'ancienne" avec des huiles, ultra fine de chez Pebeo.
Le blanc à donc été traiter avec du gris froid et le gris foncé au noir ivoire.
Une noisette d'huile mélangée à de l'essence F fournis le mélange de base, perso le résultat final est assez épais voir gras même, j’applique ensuite sans trop de précaution sur la gravure avec un pinceau numéro 3.

Je laisse sécher 10 à 15 mn et ensuite j'essuie directement avec un mouchoir en papier.

On va pouvoir songer à la pose des décals, ça devrait bien occuper le week-end

On approche tranquillement de la fin. Après quelques jours à poser des décals, les diverses pièces séparées ont donc rejoint la machine.
Hormis les feux en bout d'ailes tout à donc été mis en place, je n'ais pas put résister à ne pas aligner une des paires d'hélice

Quelques photos en cours de déco

Les puits de train et la soute à bombe reçoivent un jus de smoke Tam qui fait bien ressortir les reliefs.

Voilà où il en est à l'heure actuelle

Petit macro sur les roues Brassin avec leurs marquages Dunlop

Voici donc la fin du quadrimoteur 2017.

Après les décals j'ai commencer par un vernis mat Valejo sur la totalité de la maquette pour protéger le tout.
J'ais fait quelques traces d'échappements, je commence par un passage de mélange marron/noir pour ensuite passer des voiles de "buff" Tamiya au centre des traînées.

Les panneaux des moteurs reçoivent quelques coulures et j'ai foncer un peut les lignes de structure, le tout se faisant avec les oilbrusher Mig.
Quelques salissures de marche sont faite sur le blanc avec un beige enamel, ont dépose quelques gouttes que l'ont peut ensuite estomper plus ou moins avec un pinceau imbiber de White-spirit.

Je passe ensuite un voile un peut aléatoire de vernis satin pour casser l'uniformité de la peinture, ça vient varier les états de surface.
Les câbles d'antenne sont confectionner en fil élastiques de chez Ushi, une goutte de cyano et ça colle de suite.

haut de page

ACCUEIL | ME CONTACTER | LIENS