Maquette72
       
Maquette72 > Mes amis > Gaëtan Oddou > Arsenal 1402

Arsenal 1402

France

Scratch, 1/72

Montage Gaëtan Oddou

'Arsenal de l'aéronautique a conçu et réalisé des appareils exceptionnels juste avant la défaite de 1940 (arsenal VG 30 et dérivé, VB10) puis juste après la victoire de 1945 (VG70-90). au début des années 50 elle se lance dans des projets d'avions largement supersoniques voir bi-soniques grâce à l'utilisation de statoréacteur. plusieurs projets sont lancés dont celui de l'arsenal 1910 (bistato + turboréacteur !) puis la voilure delta sera intégrée à tous les projets à partir de 1952. le planeur 2301 sera le seul a être construit avant le changement de nom de la société (en SFECMAS puis le rachat par Nord).
je me suis intéressé au premier projet d'arsenal 1402 car c'est le dernier projet dirigé par l'ingénieur Jean Galtier (qui donna son G à VG !). ce premier projet est comme vous aller le voir très ressemblant au futur Gerfaut qui va voler en 1954. la voilure est à peu près la même mais le fuselage est différent car il était prévu un statoréacteur entourant un turboréacteur (comme sur le Griffon). bref cela devait être un monstre ! en plus la verrière est intégrée sur le fuselage ce qui lui donne une aspect très futuriste (un petit côté Albator vous voyez...enfin bref j'adore ça, c'est comme ça j'y peux rien (un jour je referai peut-être des F14 comme quand j'avais douze ans mais la...c'est pas le moment)).

allez c'est parti voici la plan. toute la doc sur ce projet vient tu tome I de JM Cuny sur les avions de combat français (docavia n°28). pour les détails et le réalisme j'utiliserai le livre sur les gerfaut et griffon de l'ami Ricco.

pour l'échelle ce sera le 1/24 bien sûr...mais non je déconne, je ne fais que du 72ème parce que sinon ça rentre pas dans mon armoire (et puis j'ai encore 12/10 aux deux yeux ! voila).

alors...alors alors. pfff comment faire un fuselage tubulaire comme ça ? des tubes de médocs ? non tout va bien en ce moment j'ai pas mal à la tête merci.

à bas tiens j'ai mon bâton de kung fu que je viens justement de pêter en deux (et oui je suis très fort, je casse le bois d'un coup comme si c'était du pain baguette). aller un petit coup de lime (électrique la lime) et deux petits trous de chaque côté :

 

de quoi c'est rien qu'un manche à balai ? ouais et bin il est presque pareil que le bâton de Bruce lee ! à quelques détails prêts.

la verrière/dérive est sculptée dans du balsa. et voila c'est un bon début ((je veux dire que ça ressemble à quelque chose) :

ah bah c'est sûr que ça vaut pas un résine à 100 euros sur ebay, mais bon à la fin vous verrez ça donnera la même chose...(enfin presque, un peu comme le bâton de bruce lee et une baguette de pain (hein mais de quoi ? il est malade ce gars la...et ouais) et on n'oublie pas de fermer les parenthèses)

et voila une maquette toute faite grâce au tao de la main qui tremble pas...

bon mais en fait si j'ai un peu tremblé...tout ça c'est la faute du balsa. c'est de la bouse ce matériau : quand on le ponce on en fout partout, et quand on le sculpte on fait un trou rien qu'en le regardant (mais non je t'ai même pas touché punaise !)

bien mais cessons la les préliminaires...place au combat ! après une nuit de réflexion il semble que la meilleurs méthode consiste à découper tout l'avant pour le thermoformer ensuite. mettre en place une verrière pile dans l'emplacement n'est à mon avis pas raisonnable...peut-être qu'une nuit de plus m'aurait fait changer d'avis mais j'ai pas sommeil la...

et schlaaah !

donc d'un côté je colle la dérive (ce qu'il en reste)

et de l'autre je pars à la machine à bouffer le plastique transparent...

oh la la que j'en ai marre rien que d'y penser...le thermorfmage, pfff. ça marche jamais. bon aller si courage gaët ! je commence sans me prendre la tête avec le master balsa.

pour la forme c'est bon mais pour la lississitude (mais si ça existe...au scrable ça vaut 86 points) c'est nase. pfff va falloir recommencer.

lors voila l'astuce : j'utilise ce premier tirage comme moule pour de la résine plâtre pébéo.

et voila un nouveau master super lisse cette fois :

alors elle est pas belle la vie ?

PS pour HP qui suit à n'en pas douter : tu as vu c'est ta grille en métal qui remplace le bois d'origine de la machine...monsieur Gaudart vous avez droit à ma reconnaissance éternelle !

bon alors la suite la...

problème numéro 1 : aménager un habitacle dans un manche à balai...pfff c'est une histoire de fou. alors j'ai mis deux trois coups de boule la dedans puis j'ai changé de fraise et mis la pêche...résultat j'ai la banane (ça veut dire que j'ai réussi à faire un trou donc je suis heureux...s'il y a des non initiés qui suivent ce montage ils vont rien comprendre...je les plains ! mais bon il y a pire dans la vie et puis de toute façon les fruits c'est 5 fois par jour !)

on remarque la couche de peinture : c'est une sous couche semi plâtre spéciale pour lisser le bois (le même truc que les japonnais utilise pour le canard laqué)

la figurine PJ rentre parfaitement ! (oui sans les bras certes mais je les ai perdu ces bon sang de bras...alors vous êtes où hein ??? on peut pas compter sur eux c'est pas possible)

bon mais vous allez me dire que c'est pas net et tout ! oh la ça va, je vais faire un peu de remplissage avec du plastoc :

et voila...alors on entend plus rien la derrière hein !??

j'ai même fait un petit tableau de bord en 5 minutes avec une aiguille lancéolée :

problème n°2 (il y en 57 en tout...ça va être horrible) : faire lisse. bah c'est pas possible. j'y arriverai pas. mais je vais quand même essayer. je commence par une couche de humbrol gris mat. le gris alu c'est pour le futur habitacle :

le pilote a l'air d'un vrai homme en tenu de sport des années 50. j'aime bien son casque. il est fashion ! en fait c'est une tenue de hautes altitudes. elle est gris moyen avec des harnais blancs et le casque alu. ah par contre cette photo est sortie hyper grande ! aïe ! on voit les défauts à l'échelle x 15 !!! imaginez le pilote 15 fois plus petit et vous verrez : il n'y aura plus de défauts !

le voila en place...il lève la main pour...je sais pas pourquoi. mais trop tard c'est collé !

problème n°3 : mettre en place la verrière sans faire d'écart avec le fuselage...j'y arriverai pas. mais je vais le faire quand même. d'abord je rajoute des renforts à l'arrière pour écarter la verrière :

et puis je la fixe et la colle direct avec de la colle à bois :

impecc...

impecc...

ah non crotte à bic ! y'a un trou impossible à combler la...pfff. je sens que le problème n°3 va durer quelques années...mais non je déconne je vais vite arranger ça !

je ne vais pas mastiquer comme un malade...je vais faire comme feu JC : de l'alu autocollant ha ha !

un peu...

beaucoup

passionnément

A la folie....

c'est pourri ! y'a plein de plis

ça fait de beaux reflets mais c'est plein de plis...pfff.

je vais dormir un peu...ronfle ronfle (mais comment qui faisait JC ??? j'ai dû faire des trop gros bouts d'alu...j'ai été trop ambitieux...et puis les cylindres ça va pas...) ronfle ronfle...

Voici la vue de profil (Philippe Ricco) :

ah ça y est j'ai réussi non d'une pipe en bois (je préfère utiliser ces vieux gros mots car les plus récents sont trop vulgaires...).

après gravure j'ai poncé les surfaces pour aplatir les bosses...mmmh disons que ça n'a a fait que les repousser un peu...

et après j'ai rajouté des ailes en résine (que j'avais en stock)

nsuite c'est une histoire d’enduits...et de ponçage. vous comprendrez en voyant les images...

 

et c'est parti pour l'alu...

puis je salis l'alu...d'abord sagement !

puis salement :

ah bah non c'est trop finalement...je repeins en alu et on recommence !

comme ça c'est bien. demain je vous montre la mise en scène et on passe...à autre chose

et voila le résultat :

on note au passage une petite prouesse technique : la poussé du réacteur est matérialisée par un tube fait maison en résine cristal gédéo. j'ai percé des trous à l'intérieur que j'ai peint du rouge vers le blanc (ça a un peu marché, mais moins que dans mes rêves, dommage...). les deux nuages sont en magic sculp et le cône en plâtre résine (moulé dans un presse agrume si si)

BANG !

pour le socle c'est vrai que ce fut un grand dilemme...la forme déjà je l'ai taillé plusieurs fois pour l'affiner un max en profitant de l'effet de perspective ( d'où le trapèze) mais la couleur...j'ai d'abord pensé à un gris moyen puis à du cuivre puis à du doré puis bois...pfff, bon en tout cas l'ensemble est déjà rangé dans la vitrine...je suis passé à autre chose de plus...balèze.

 

 

Retour sur le Gerfaut

salut les amis...le séjour à Bron m'a redonné des ailes ! une furieuse envie de construire et la motivation qui s'était fait la malle comme toujours en hiver...

des projets à venir j'en ai des tas, mais je dois d'abord m'occuper des casseroles que je traine depuis...pfff des mois voir des années ! pour commencer revenons sur le premier projet du Gerfaut, baptisé arsenal 1402.

pourquoi revenir dessus ? parce que j'ai raté la mise en scène. certains parmi vous me l'avait écrit et ils avaient bien raison ! Denis vdb m'avait suggéré de réaliser un socle avec des vagues car l'effet "cône de vapeur d'eau" n'apparaît que juste au dessus de la mer...j'y pense depuis 3 ans, et je l'ai fait...cette semaine ! comme quoi je suis les conseils tout de même... :-D

étape 1 : démonter l'avion et virer la vapeur sur la dérive. la caractéristique de cet avion c'est cette dérive...donc il faut qu'on la voit ! mais il va falloir la repeindre...

étape 2 : le socle à refaire...la peinture d'origine ne ressemble en effet...à rien ! comme me l'avait signalé André à l'époque.

je colle un alu froissé dessus (avec des tiges de métal collé en dessous pour faire des ondes...un peu)

et je peins façon mer :

étape 3 : reprendre la dérive de l'avion...bien usé évidemment ! (avec un petit côté shigeo koike)

l n'y a plus qu'à coller l'ensemble...le soucis que j'avais eu à l'époque c'est la résistance de la colle. l'avion avait basculé au bout de quelques jours...mais aujourd'hui je maîtrise la technique de la colle béton : on mélange de la glue avec du sable et la punaise de bois, il faut faire vite ! d'ailleurs j'ai collé l'avion avec une certaine inclinaison...c'était pas fait exprès au départ mais...ça le fait non ! c'est dynamique...et puis de toute façon on ne peut plus rien décoller !!!

j'aime bien la tuyère sur cette photo. ça fait prrrfffouuu :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

haut de page

ACCUEIL | ME CONTACTER | LIENS