Maquette72
       
Maquette72 > Mes amis > Pierre Juste > Les Mureaux 117

Les Mureaux 117

France, 1939

Heller, 1/72

Montage Pierre Juste

La maquette de cet avion, produite au 1/72 ème dans la série "Musée" de notre marque nationale HELLER, est, meme aujourd'hui, la seule qui existe. Connue sous divers boitages, SMER l'a aussi éditée sous sa propre marque.
L'état des surfaces, pour l'époque, est plutot très bon avec par exemple un bon rendu de celui du fuselage.
Par contre, un intérieur bien vide et quelques erreurs par ci par là.
Voici la maquette terminée :

Concernant l'intérieur, il faut tout faire. Je me suis basé sur ce que j'ai trouvé sur un vieux REPLIC et ce que j'ai pu trouver sur le net. Le tableau de bord ainsi que divers appareils verront leurs cadrans récupérés sur des chutes de décals. L'intérieur est bleu gris foncé, le harnais du pilote couleur cuir.
La mitrailleuse simple de la boite sera remplacée par une double, faite en scratch à l'exception des culasses récupérées dans la boite à rabiot.
J'ai découpé les emplacements des deux ouvertures situées sous le fuselage, là aussi, je me suis inspiré de ce que j'ai pu trouver sur le net.
Enfin, le grand pare-brise du mitrailleur/observateur qui n'a pas la bonne forme, a été refait intégralement et thermoformé.
L'hélice fournie ira rejoindre la boite à rabiot et sera remplacée par une autre, bipale, un peu plus costaud et tournant dans le bon sens cette fois.

Pour ce qui est des ailes, j'ai rajouté les vérins à l'intrados des ailerons de gauchissement, un rétroviseur et deux poignées en fil électrique très fin, de part et d'autre de ce rétroviseur.
J'ai aussi percé l'emplacement des feux de position qui seront faits en plastique transparent étiré puis peints avec de la peinture translucide. Les supports des phares de bouts d'ailes, à l'intrados, ont été refaits en fil électrique, beaucoup plus fin que les grosses "choses" proposées.
Les vérins des compensateurs sur les plans de profondeurs ont été aussi rajoutés car inexistants dans la boite.

Concernant la mature, HELLER s'était trompé, à l'époque, sur l'emplacement des mats en "V" qui partent du bas du fuselage, sous les mats d'ailes, pour aller rejoindre le train d'aterrissage : en fait, ces mats descendent presque jusqu'aux moyeux des roues.
Les mats en "V" de la boite, trop petits donc, seront remplacés par d'autres, confectionnés dans des profilés EVERGREEN.
Il manque aussi les petits mats de renforts qui sont situés entre l'intrados de l'aile et les mats principaux (visibles sur les photos et tiens en regardant de plus près, j'en ai perdu un à droite sur le mat avant ! ).

La maquette représente un avion qui équipait le GAO 515 en 1938. C'est tout simplement la déco de la boite.
J'ai utilisé du HUMBROL 56 pour le capot et la casserole d'hélice qui, elle, sera peinte en noir mat. L'avion sera "airbrushé" avec du HUMBROL 86, un vert qui lui sied tout à fait bien. Après un passage au KLIR, les décals, de très bonne qualité et sans décentrage au niveau des cocardes, ont été posés avec l'ajout de quelques gouttes d'assouplissant.
Vernis semi-mat PEBEO pour clore le sujet qui va rejoindre ses copains sur les étagères.
Au final, une maquette demandant un minimum de travail mais unique en son genre.

haut de page

ACCUEIL | ME CONTACTER | LIENS